Paroles d’habitants

joel-giret-lp
JOËL GIRET
Trésorier au Pertuis

Je suis du quartier, c’était les faubourgs de Laleu, des terrains de jeu entre les fermes. J’ai joué ici avant la
construction de Mireuil.

Ma 1ère histoire avec Le Pertuis remonte au moment de ma présence à La Fraternité. Les deux associations
organisaient des sorties, des activités en collaboration. C’est comme cela que j’ai connu Le Pertuis…

Ensuite je l’ai redécouvert lors de mon travail d’animateur à l’ancienne Maison de Quartier , nous faisions des
choses ensemble.

Mon engagement bénévole, au départ, c’est presque égoïste. C’est un enrichissement personnel, pour soi, avec un
intérêt de construire pour d’autres… je suis à l’aise avec l’association, elle colle à mon histoire personnelle,
familiale. Je n’ai pas de contraintes à le faire !

Mon rôle de trésorier… C’est de veiller à ce que les dépenses soient bien affectées au rôle de l’association ! je
suis un garde fou, celui qui tire la sonnette d’alarme.

Les valeurs que je défends… Conjuguer les différences, permettre à chacun de trouver sa place dans un groupe,
quelque soit les origines différentes.

Un message pour les habitants… le Centre Social fait de nombreuses choses, il faut venir ! c’est un endroit de
partage, de vie et de découverte ! beaucoup de personnes ont du bonheur à se retrouver ici.


MOUSSA SAM DIOUF
9 ans

Je suis arrivé en France avec ma famille : mes parents, mes deux frères et ma sœur, en Mars 2017.
Avant, je vivais en Espagne à Barcelone. J’aime bien la France, je m’y plait.

Ma première histoire avec le Pertuis :  Je suis venu au Centre de Loisirs au Pertuis car je ne fais pas les mêmes activités à la maison. Je préfère venir ici car on fait pleins d’activités que je en fais pas à la maison. Ici j’aime bien jouer au foot. C’est mon activité préférée.

Ma première activité au Pertuis : Avant le centre de Loisirs je suis allé à la ludothèque avec l’école et après au centre de loisirs pendant les vacances.

Mon plus beau souvenir au Pertuis : J’ai aimé quand nous sommes allés au Château des aventuriers avec les corsaires. J’ai préféré le parcours des pirates et les médailles. On a bien rigolé.

Une recommandation : Aller à la piscine.


AMAL NACHET
11 ans en décembre

Ma 1 ère fois avec Le Pertuis : En CE2 pour le CLAS. on y prend le goûter après l’école, on fait des devoirs et des activités sont proposées sur un tableau. Cela me plaît, c’est mieux d’être ici quand on a des difficultés, on peut s’instruire, s’entrainer…

Pourquoi je viens au Pertuis ? Je viens le mercredi et pendant les vacances pour le centre de loisirs.

Ce qui me plaît… Les sorties, c’est excellent ! les activités et le partage !

Mon plus beau souvenir…  j’en ai plusieurs, la piscine, les sorties…

Pour moi le Pertuis, c’est un établissement pour tout faire ! Des activités, différents loisirs, ses devoirs…

Plus tard je voudrais faire architecte d’intérieur ou ingénieur !

Mes passions : j’aime bien travailler, nager et l’accrobranche.

Ma recommandation : venez au Pertuis, car vous allez vous apprendre plein de choses, des sorties géniales, je l’ADORE !


ALEXANDRA CHABIRON
Bénévole Familles

Mon histoire avec Le Pertuis… Cela remonte il y a trois ans. je le connaissais mais je ne venais pas. Suite à la naissance de ma fille, j’ai découvert l’accueil parents-enfants.

Ma 1 ère activité : c’est mon fils à l’aide aux devoirs en 2014 !

Pourquoi je viens toujours aujourd’hui : je fais de superbes rencontres avec d’autres mamans. Cela m’a donné envie de faire connaître le centre auprès d’autres personnes. Grâce à l’autofinancement, j’ai pu partir en Famille en vacances. Je trouve qu’il y a beaucoup de choses à faire, on a pas le temps de s’ennuyer !

Le Pertuis, c’est quoi pour moi ? c’est un rassemblement, un lieu ou l’on se retrouve tous. On rencontre aussi des animateurs, ils nous donnent des responsabilités, cela fait grandir !

Mon plus beau souvenir… c’était de partir à la neige ? grâce au Pertuis, mes enfants auront eu la possibilité au moins une fois de découvrir la neige…

Ma recommandation… De venir, de voir de nouvelles têtes, de permettre à d’autres d’avoir leur chance. Avoir un rôle de référent pour accompagner….


ELENA OVATSYAN
Adhérente au Pertuis

Je suis née à Tbilissi en Géorgie, d’origine Arménienne. Je parle quatre langues, l’arménien, le russe, le géorgien et le français. J’ai 3 filles. J’aime lire et les voyages…

Ma 1ère rencontre avec Le Pertuis… J’ai inscrit ma petite au centre de loisirs en 2014. Après j’ai rencontré Christine, une animatrice, pour participer à l’atelier Table d’hôtes et Cuisine du Monde. C’est mon métier, nous sommes une grande famille de cuisiniers, mon mari et mon frère aussi.

J’apprécie de venir au Pertuis parce que j’aime faire la cuisine, je ne parle pas beaucoup le français. Avec les bénévoles, cela me permet d’apprendre et de découvrir aussi des recettes de cuisine françaises.

J’ai fait un CQP Cuisine avec le Greta de La Rochelle. Mon rêve serait d’ouvrir un petit restaurant ou une brasserie avec mon mari.

Le centre social, c’est pour moi… une place ou je peux venir, parler, demander à être aidé et trouver un abri. C’est intéressant avec toutes ces fêtes, le jardin… tout le monde est gentil, il y a des activités pour mes enfants.


MARIA LITETH LINARES
Intervenante au Pertuis

Je suis née en BOLIVIE à POTOSI. Je suis arrivée en France pour la 1 ère fois en 1986 à la Faculté de Poitiers.

Ma 1 ère histoire avec Le Pertuis… Elle remonte il y a bien longtemps, en 2002. On m’a contacté pour donner des cours d’espagnol.

J’ai connu le centre social avec les bureaux partout… à La Passerelle, au Luxembourg, dans les préfabriqués… Cela a été un coup de cœur ! j’ai connu beaucoup de monde, des collègues, des administrateurs, des habitants. J’ai aussi été animatrice Adultes au centre social, je rencontré des associations, des représentants de la Mairie…

Pour moi, la 1 ère des valeurs du Pertuis, c’est… le lien social, le 1 er pas vers la solidarité. Cela permet la rencontre entre différents milieux.

Mon plus beau souvenir ? C’est le défi que l’on a relevé pour organiser un séjour itinérant sur la côte de Granit Rose avec le groupe VSF.

L’enseignement de l’Espagnol, c’est la possibilité de transmettre une langue, l’Espagne est à coté. C’est pouvoir communiquer avec d’autres personnes, connaître un autre pays, des valeurs différentes.

Mon pays, la BOLIVIE ! C’est un microcosme, différents paysages, des climats variés, c’est très joli ! C’est une zone tropicale comme le Brésil.

Un conseil aux habitants : Venez au centre social pour rencontrer des personnes et faire de belles choses, il suffit de franchir la porte !


JOSIANE DRUEL
Adhérente au Pertuis

Ma 1 ère histoire avec Le Pertuis : elle remonte en 2010, c’était au Café Azimut avec Cécile, c’est elle qui m’a fait rentrer. J’étais venu m’inscrire pour un bilan de santé… elle m’a convaincu de venir aider des personnes en difficulté.

Ma 1 ère activité : je crois que c’est une sortie à l’Houmeau avec le Temps des Cerises.

Pourquoi je viens encore aujourd’hui ? Je m’y trouve bien, je rencontre plein de personnes.

Le Pertuis, c’est quoi pour moi ? Un lieu d’oubli de ses propres soucis…

Mon plus beau souvenir ? C’est bizarre, c’est un petit garçon métisse qui est venu vers moi lors d’une rencontre intergénérationnelle. Il se cachait, ne voulait pas venir.

Pour être adhérent, c’est quoi les qualités ? Etre tolérant, discret. A l’écoute, c’est quelque chose que j’aime.

Une recommandation… D’y venir sans hésiter !

Ma devise : Si tu choisis l’amitié, accepte l’ami tel qu’il est !


INTERVIEW MYSTERE
Adhérente au Pertuis

Ma première histoire avec le Pertuis ? C’était la ludothèque ! Je me suis renseignée quand je suis arrivée, connaissant les ludothèques de part mon métier. Et puis je regardais aussi du côté des centres sociaux pour trouver du travail.

Ma première activité ? Venir à la ludothèque avec mon enfant.

Le Pertuis pour moi c’est… le lieu ludothèque bien sur, mais aussi beaucoup d’autres choses à découvrir, le jardin, les autres activités. Mais ce n’est pas facile pour moi car je ne fais pas garder mon fils.

Mon plus beau souvenir : C’était peut-être l’atelier Bout de choux au jardin. C’est vraiment un super endroit. J’aurais bien aimé y retourner pour la sieste électronique (NDLR : pendant le festival) si j’avais pu.

Pour être adhérent, c’est quoi les qualités ? Ca dépend, il y a plusieurs formes de participation au bon vouloir de chaque personne. Mais il faut au moins adhérer au projet, aux idées… Après la participation c’est selon les possibilités.

Une recommandation ? Je ne connais pas vraiment assez pour en faire. Peut-être l’information ? On la trouve quand on la cherche, mais sinon ?


MIREILLE
Bénévole au jardin

Je suis aide soignante à la retraite et bénévole depuis 5 ou 6 ans au jardin.

Ma première histoire avec le jardin : J’ai été orientée là par l’assistante sociale, il y a 5 ou 6 ans. C’était à la période des semis. J’ai apprécié l’accueil chaleureux des jardiniers. On m’a mise dans le bain tout de suite : j’ai fait des semis dans le potager collectif.

Ma première histoire avec le Pertuis : C’est en passant par le jardin que j’ai découvert le Pertuis, lieu de rencontre avec les autres, lieu de partage avec sa boutique, ses livres, sa ludothèque et ses sorties.

Le jardin du Paradis Vert, pour moi c’est… C’est le bonheur d’être à l’air libre, de voir évoluer le jardin et la convivialité. Il y a parfois des moments de tension mais on fait avec.

Mon plus beau souvenir ? J’ai ressenti une grosse émotion en voyant et en sentant des œillets blancs au jardin. Quand j’étais petite, mon père en avait planté dans le HLM.

Quelles qualités doivent avoir les bénévoles du jardin ? On doit avoir envie d’aller vers les autres, de partager des moments, des fêtes. On doit parfois aider les uns, calmer autres, se supporter.

Je suis heureuse de venir. Quand je ne viens pas, ça me manque. J’ai été très heureuse de voir les parcelles arriver. Ca a apporté de la mixité, du partage, de la découverte d’autres cultures. J’ai emmené mes petits enfants jardiner avec moi. Je parle beaucoup du jardin autour de moi. A l’extérieur, on m’appelle « la jardinière ». Le jardin, c’est mon bonheur.


JOSETTE MERCIERE
Adhérente au Pertuis

Ma 1 ère histoire avec Le Pertuis : C’était il y a très, très longtemps, il était sous le « 9 », j’ai commencé dans les préfabriqués en 1997.

Ma 1 ère activité : c’était la couture et le tricot avec une dame qui s’appelait Anne.

Pourquoi je viens encore aujourd’hui ? je m’y sent bien, on échange des choses, on rencontre des personnes…

Le Pertuis, pour moi c’est… un lieu de convivialité, un lieu d’écoute et d’échange.

Mon plus beau souvenir ? Le jour de l’Inauguration des nouveaux bâtiments !

Pour être adhérent, c’est quoi les qualités ? Respecter les autres en 1 er , être à l’écoute et avoir du temps libre !

Une recommandation… De passer la porte et y aller !

 

 


AWAIYE TAIWO
Association EJIARTS

Je suis né au NIGERIA, à LAGOS.

Je suis danseur professionnel, en France depuis 13 ans. Je suis l’un des directeurs artistiques et chorégraphes de la compagnie EJIARTS.

EJIARTS qu’est-ce que c’est ? Notre association  a pour objet de faire mieux connaître l’histoire et les cultures du Nigeria, d’être un outil pour la promotion des traditions artistiques et de la création contemporaine dans le domaine du spectacle vivant, des arts plastiques, de la littérature, du cinéma, des sciences et d’organiser des projets de spectacle de danse et artistiques. Nous souhaitons promouvoir la culture Nigériane par l’organisation de cours et stages de danse.

L’association a été créée le 15 février 2010.

Mes valeurs… Que les personnes puissent s’amuser en faisant du sport, accessible à tout le monde !